The Girl Next Door
Culture et autres futilités...

Sélection ~ Romans historiques

Si j’aime lire tout et n’importe quoi (enfin presque), je dois bien reconnaître qu’il est un genre que j’affectionne tout particulièrement : le roman historique. Qu’il soit classique ou plutôt polar, j’aime ces livres qui me transportent dans des époques qui me passionnent.

Petit tour d’horizon de mes auteurs et livres favoris :


Le plus romancé : Jean Teulé

Découvert grâce à Je, François Villon, superbe roman qui retrace la vie atypique de ce poète français médiéval trop peu connu, Jean Teulé ne m’a jamais déçu. Que ce soit avec Ô Verlaine, qui relate la vie anti-conformiste du poète ou le Montespan consacré au cocu le plus célèbre de la cours de Versailles, Teulé est un auteur à ne pas manquer.

Pour commencer : le Montespan



Le plus policier : Jean François Parot

Ce diplomate français est l’auteur de la série Nicolas le Floch, enquêteur au Châtelet au 18ème siècle qui en est déjà à sa neuvième enquête en dix années d’existence. La série fait d’ailleurs l’objet d’une adaptation pour France télévision (la saison 3 a été diffusée e décembre sur France 2)

Outre les enquêtes toujours très bien ficelées, on ne peut qu’apprécier la manière dont cet auteur passionné et toujours très documenté nous dépeint le mode de vie parisien du 18ème siècle. Un incontournable !

Pour commencer : L’énigme des blancs manteaux



Le plus "olé olé" : Une éducation libertine
Jean Baptise Del Amo

J’ai été très emballée par Une éducation libertine, prix Goncourt du premier roman,  qui retrace l'ascension et la chute d'un homme dans le Paris du XVIIIème siècle. L'asservissement du protagoniste à la chair apporte à ce livre une sensualité remarquable. Je déconseille d'ailleurs de le laisser entre des mains innocentes...

Del Amo, 26 ans seulement, possède une plume impressionnante : belle, poétique et fluide. 




Le plus dandy : Gyles Brandreth
et son Oscal Wilde détective 

Si l'idée même de ramener Oscar Wilde à la vie sous les traits d'un détective dans une série de fiction policière peut paraître un peu osée, il faut avouer que Gyles Brandreth a su me convaincre. Pourquoi ? Grâce à sa passion du célèbre dandy (qu'il connaît par cœur), à ses intrigues originales et documentées ainsi qu'à la pointe d'humour dont il parsème ses livres. Quant à son rôle de détective, rien de surprenant puisque dans la vie, Wilde était un grand ami de Conan Doyle dont il affectionnait tout particulièrement les enquêtes.

Cette série a également le mérite de réhabiliter Oscar Wilde, trop souvent perçu comme un libertin abonné aux scandales et de mettre en lumière, à côté de sa personnalité sulfureuse, le génie qui était le sien.


Pour commencer : Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles



Le plus sombre : La nuit de l’infamie
Michael Cox

Un roman éblouissant sur le thème de la vengeance.

Dans l'Angleterre victorienne du XIXème siècle, nous faisons connaissance avec Edward Glyver, séduisant jeune homme lettré, bibliophile passioné et fumeur d'opium à ses heures.

Elève à Eton, il est promis à un brillant avenir. Pourtant tout va s'effondrer. Accusé d'avoir volé un des plus précieux livres de la bibliothèque du collège, Edward va être renvoyé de l'école, humilié et va finir croupissant dans un cabinet de notaire londonien en tant que clerc.

A partir de là, Edward ne va avoir qu'une seule idée en tête : se venger de celui qui a détruit sa vie.

Tout commence donc par un meurtre purement gratuit par lequel Edward va tester sa capacité à tuer, se faire la main en somme. Mais alors qu'il était persuadé d'être passé inaperçu, un maître chanteur va pousser Edward à se confier à son meilleur ami.

Tout au long des 600 pages de ce roman, l'auteur nous relate la confession d'Edward, les raisons de cette vengeance à coups de rebondissements tous aussi inattendus les uns que les autres. A ne pas manquer...




La plus épicurienne : Michèle Barrière

Historienne, écrivain et membre du conseil scientifique de Slowfood France (mouvement pour la sauvegarde du patrimoine culinaire mondial), Michèle Barrière est réputée pour ses polars historico-gastronomiques.

A côté d'intrigues souvent rondement menées, elle s'attache à faire découvrir à ses lecteurs une certaine période à travers ses traditions culinaires. Chaque livre se clôt d'ailleurs par un petit cahier de recettes des plats mentionnés dans son récit.

A conseiller à tous les fans de cuisines et d'Histoire...

Pour commencer : Meurtres à la Pomme d'or



Voilà pour mes coups de coeurs romans et polars historiques. Je vous ferais grâce des auteurs archiconnus (et reconnus) comme Ken Follet (Les pilliers de la terre), ouUmberto Eco (Le nom de la rose) mais vous conseille vivement de tenter l'un de ces titres,  plus accessibles, vous m'en direz des nouvelles !


Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

e-Milou a dit…

Mireille Calmel, tu connais?

The Girl Next Door a dit…

Oui oui, il faut absolument que je lise Le chant des sorcières !!

Delph a dit…

le seul qui m'est inconnu est le livre de Cox, je le note !

auxbonheursdenane a dit…

Ah tiens, le meurtre à la pomme d'or est dans ma LAL ! et tout comme toi, j'apprécie beaucoup les romans de Gyles Brandreth !

Readpocket a dit…

J'ai lu les 2 premiers, tres bons.
Je suis attirée par La nuit de l’infamie de
Michael Cox.
J'aime également beaucoup les romans historiques.

The Girl Next Door a dit…

@ Delph : Vas y c'est vraiment un très très bon livre.

@ Nane : vivement que Gyles Brandreth sorte le quatrième !!!

@ Readpocket : Tu peux lire La nuit de l'infamie sans hésitation : il est génial !

Tam-Tam a dit…

J'aime aussi les romans historiques, j'ai toujours l'impression de pouvoir voyager dans les époques tout en restant confortablement installé dans mon canapé.
Mon trio de tête: Le huit de K. Neville, les piliers de la terre de K. Follet et les enfants de la terre de J.M. Auel.

joey7lindley a dit…

J'avais entamé La nuit de l'infamie, qu'on m'avait prêté mais j'ai lu 90 pages et je n'ai pas réussi à accrocher. De plus, je en suis pas habituée à des livres aussi longs, ce qui fait que j'étais découragée avant même d'avoir commencé. Pourtant, je n'en ai lu je crois que des avis positifs

pom' a dit…

je trouve que les romans historiques ne sont pas assez présent sur le blogosphère m^me moi, je les délaisse et c'est un tord

e-Milou a dit…

Je vais bientôt m'attaquer à la Reine de lumière, j'ai vu que le 2è sortait bientôt en poche

mamanestenhaut a dit…

Je suis fan de romans historiques, cela fait d'ailleurs partie de mes prochains billets à écrire, merci pour toutes ces bonnes idées de lecture...

Papillote a dit…

je n'en n'ai lu aucun, mais on m'a dit le plus grand bien des LeFloch et Teulé, alors avec ces avis positifs en +, je les note dans ma LAL !

Cathnounourse a dit…

Je suis également une passionnée de romans historiques. Je fais régulièrement des résumés sur mon blog ;)
Les ateliers de Dame Alix
Les enfants de la Terre
etc...

Marie a dit…

Michael Cox et Gyles Brandeth sont dans ma LAL... à cause de toi d'ailleurs!
Je suis fan de la série des Nicolas Le Floch. En revanché, j'ai détesté Ô Verlaine et n'ai aucune envie de tester un autre Teulé.
Je note Michèle Barrière. Ca peut m'intéresser!

unefilleaparis a dit…

Coucou! Merci beaucoup pour cette petite sélection que je viens d'imprimer. J'ai bien envie de commencer par Le Montespan, puis l'Enigme des Blancs Manteaux.

Enregistrer un commentaire