The Girl Next Door
Culture et autres futilités...

L'honneur de Sartine ~ Jean François Parot

Voilà maintenant dix ans que Jean-François Parot, diplomate français érudit et passionné d'Histoire, ravit les amateurs de polars historiques avec sa série Nicolas le Floch. Sous le règle de Louis XV, puis de Louis XVI, Nicolas le Floch, commissaire au Châtelet nommé par le Roi aux affaires extraordinaires, se retrouve confronté à chaque nouvelle enquête à des affaires toutes aussi intrigantes les unes que les autres. 

Pour cette 9ème enquête qui se déroule en 1780, Nicolas le Floch doit faire la lumière sur la mort suspecte d'un contrôleur général de la Marine mort écrasé par le baldaquin de son lit. Tout d'abord confronté à une famille enfermée dans ses secrets, Nicolas va vite se rendre compte que l'enjeu de cette affaire est tout autre. En effet, la disparition d'un document au contenu inconnu inquiète jusqu'au plus haut sommet de l'Etat...


J'ai trouvé que L'honneur de Sartine était un bon cru. Après avoir été un peu déçue par Le cadavre anglais puis rassurée par Le noyé du Grand Canal, cette enquête a fini de me tranquilliser sur l'avenir de Nicolas le Floch.

Cette enquête, sur fond d'opposition entre Sartine, Ministre de la Marine et ancien supérieur de Nicolas, et Necker, Directeur Général des Finances, se révèle très efficace. 

D'une part grâce à son intrigue. Très bien ficelée, elle emporte le lecteur dans le Paris de l'époque mais aussi dans les usages de cette fin de XVIIIème siècle que Parot décrit avec toujours autant de minutie. Je n'ai pour ma part pas vue le dénouement arriver et suis dont rester accrochée au livre jusqu'à la dernière page.

D'autre part grâce au contexte historique. On sent bien en effet la Révolution s'approcher pas à pas : les doutes et la colère du peuple vont crescendo, les caprices de Marie Antoinette, sont incessant, les Ministres s'affrontent et vont de coup bas en coup bas.

Vivement le prochain !



Cette série a été adaptée à la télévision pour France 2. Si les deux premières saisons  étaient tirées des livres de Jean-François Parot, ça ne sera pas le cas de la troisième saison diffusée début décembre et je le déplore...

Par ailleurs, Jean-François Parot n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin. Il a d'ailleurs expliqué qu'il comptait écrire encore 4 ou 5 enquêtes avant que la Révolution n'éclate et que le jeune âge du commissaire pouvait laisser imaginer que ses enquêtes pourraient se dérouler jusqu'au Premier Empire !


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

Evilysangel a dit…

Je suis une inconditionnelle de Jean-François Parot et je note ce titre dans ma L.A.L!... Je ne seais pas ce que seront ces nouveaux épisodes adaptés, mais j'ai tout de même hâte de les voir... Merci pour cette jolie chronique qui donne plus qu'envie de se précipiter sur le roman!... Pour moi, j'attendrai cependant sa sortie en poche puisque tous ceux que j'ai déjà sont en poche...

petitepom a dit…

je me suis arrétée au tome 3 ou 4 non par ennui mais j'en ai tellement à découvrir, il reste toutefois un de ces policiers des temps passé que je préfère, la série télé a fini de le rendre seduisant

L'Ogresse a dit…

Je suis en retard de plusieurs enquetes ! J'aime beaucoup ces polars et je trouve dommage que l'adaptation tele ne colle pas a la version ecrite (en connais-tu la raison ?)

Pauline a dit…

J'ai découvert que c'était une série. Dommage que je croule sous les tomes parce que ces lectures me disaient bien...
Ces tomes m'ont l'air vraiment sympathiques.
Par contre, je n'ai pas vu l'adaptation télé.

Anonyme a dit…

Jean-François Parot et son personnage ont désormais leur site personnel : www.jeanfrancoisparot.fr ou www.nicolaslefloch.fr.

Anonyme a dit…

Pour mieux comprendre le contexte historique de la série : "Nicolas Le Floch", le Tableau de Paris de Jean-François Parot. Ce livre, écrit par Pascale Arizmendi (PUP, mars 2010), est vendu sur Internet comme dans les librairies.

Enregistrer un commentaire