The Girl Next Door
Culture et autres futilités...

Eating animals ~ Jonathan Safran Foer

On connaissait Jonathan Safran Foer comme jeune auteur de génie à qui l'on doit notamment Tout est illuminé et le bouleversant Extrêmement fort et incroyablement près. On le connaîtra désormais comme l'écrivain qui a mis les pieds dans le plat.


Dans son dernier livre Eating animals (Faut-il manger les animaux ?) qui fait déjà grand bruit, Safran Foer met à profit son immense talent littéraire pour plaider contre l'industrie de la viande. A vrai dire, bien plus qu'une critique d'une industrie, c'est une totale remise en cause de l'Homme en tant que carnivore dont il s'agit.

Loin de l'extrémisme des pro-animaux, Safran Foer se lance dans une étude très documentée (puisqu'il a lui-même  longuement enquêté sur place) et pousse loin sa réflexion. Mais sans jamais tomber dans le radicalisme... En effet, la thèse de Foer ne consiste pas à affirmer que les animaux ont des droits sur l'Homme mais que l'Homme a néanmoins des devoirs envers eux. 


Pour parler chiffres, l'industrie de la viande s'est :

Une industrie qui participe au réchauffement climatique pour 40 % de plus que l'ensemble des transports dans le monde. 

50 milliards de volailles élevées le plus souvent en batterie, bourrées d'antibiotiques puis abattues.

Entre enquête sur les méthodes d'abattage barbares,  réflexion historique, expérience personnelle, données statistiques, Safran Foer met le lecteur face à ses propres contradiction sans jamais essayer de lui donner de leçon.

Pour ma part, mon rapport à la viande est totalement schizophrénique comme la plupart d'entre nous certainement. Si je dis aimer les animaux (au point de m'être impliquée dans des associations) et plusieurs tentatives de végétarisme pur et dur, je cède le plus souvent à la facilité en mangeant de la viande, même si je privilégie la plupart du temps les produits de la mer qui après tout méritent tout autant leur dignité... Pourquoi : par facilité je l'ai déjà dis, par volonté de ne pas déranger (le regard porté sur les végétarien est plutôt négatif), par ignorance aussi...

Bref, voilà de quoi réfléchir sérieusement...

Alors, faut-il manger les animaux ?


Faut-il manger les animaux ?
Éditions de l'Olivier
362 pages

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Rose réglisse a dit…

L'homme est par nature omnivore... Partant de ce postulat, je pense qu'il faut essayer de limiter au maximum sa consommation de viande. 1 fois par jour, 1 fois tous les deux jours ?
J'essaye aussi de privilégier les produits de la mer, mais il parait que d'ici quelques années, il n'y aura plus de poissons dans les océans...
Il faudrait consommer local mais le problème c'est que ça coûte un bras...
Ta question est vraiment difficile... A méditer !

La Foutrement plus que vous.. a dit…

J'ai lu l'article dans le magazine que je déteste (Glamour tu sais ;) ) et je me suis dit "celui là faut vraiment que je le lise".
J'ai moi aussi un rapport très compliqué avec la viande, mais j'ai aussi besoin d'en manger!

J'espère que son discours n'est pas trop radicaliste mais plutôt pédagogue!

Parce que les discours totalement intolérant je les trouve bidons, les lions sauvages sont pas trop végétariens eux non plus! Enfin bref :) faut que je l'achète!

Mlle Pigut a dit…

Je ne comprends pas pourquoi le regard porté sur les végétariens est plutôt négatif (particulièrement en France), mais c'est une réalité, tu as raison. De plus, nos habitudes culinaires sont basées sur la viande, ça peut donc être très difficile de changer complètement de modèle alimentaire...
Je pense que ces deux faits freinent malheureusement la prise de conscience et le "passage à l'acte" vers le végétarisme chez de nombreuses personnes (comme chez toi peut-être?).
En tout cas, il ne faut pas avoir peur de devenir un "extrémiste" (...) végétarien, au contraire, c'est une manière de vivre en accord avec ces principes et de respecter chaque être, il ne faut pas en avoir honte. Pour ce qui est de changer ses habitudes, je peux aider en cuisine avec mon site dans lequel je propose pleins de recettes végétales. N'hésitez pas à vous y inspirer!

Enregistrer un commentaire